YOGA ADOS LYCEE JACQUARD CAUDRY

 

Les élèves du Lycée Jacquard participent dans leur enseignement obligatoire à un cycle complet de 8 séances de 2 h d’une « pratique  de Yoga scolaire »

 

Cette activité rentre dans le cadre des compétences culturelles (BO Août 200 et Août 2001) à développer chez les lycéens :

                        « Produire et rechercher des effets sur soi »

à travers des connaissances méthodologiques :

                        « Connaissance de soi

                          Elaboration d’un projet

                          Adaptation du projet »

 

CONDITION DE DEROULEMENT DU CYCLE, FORME DE PRATIQUE et APPRENTISSAGE :

L’élève est dans une recherche personnelle d’une série de postures vers un objectif qu’il s’est donné, en dirigeant sa respiration, sa concentration…

Il met en place un projet personne à travers diverses formes de travail en fonction de l’objectif (gestion du stress, tonification, souplesse…)

Ce qui induit au préalable l’apprentissage de postures avec la connaissance intellectuelle des effets à travers les ressentis pour agir sur le tonus musculaire périphérique puis en profondeur , sur le diaphragme, les muscles profonds de la colonne vertébrale, dons les nerf rachidiens, le système nerveux

Il va rechercher les zones contractées, relâchées et intervenir sur lui pour passer d’une « posture » à une « asanas » : « posture stable et équilibrée»

 

COMPETENCES SPECIFIQUES

Les compétences spécifiques développées sont :

 

Construire et mémoriser une série de postures de familles différentes en fonction de leurs actions sur le corps, la CV…en vue d’agir, de ressentir, d’observer, d’écouter…les divers effets sur soi,afin de transformer ces postures en asanas, grâce à la mise en relation de la respiration, du tonus musculaire, de la concentration…

 

Etablissement d’un code commun à travers des règles de fonctionnement (Yamas Nyamas des Yoga Sutra revus pour l’EN)

 

Au niveau anatomique et physiologique

Connaître et ressentir les différentes parties du corps, les notions de groupes musculaires antagonistes, l’étirement, la contraction, le relâchement, la tension, le lâcher prise

 

            Repérer les mouvements de l’air, des parois du corps, des mouvements internes

 

            Traduire,interpréter, verbaliser les ressentis à travers les opposés complémentaires : lourd/léger, froid/chaud, grand/petit…

 

Les élèves apprennent à lier les différentes formes de travail pour assumer les transition avec les différentes situations (prise de conscience, les postures en statique, en dynamique, relaxation…) en se fixant des objectifs pour le cycle, mais également pour d’autres APSA (Activité Physique Sportive et Artistique) ou autres situations de la vie courante  (gestion du stress au examen par exemple)

 

ELEMENTS DE PROGRESSIVITE

D’un élève passif, écoutant l’enseignant pour reproduire et exécuter des formes apprises des respirations, des concentrations sans lien  et qui reste sur l’aspect extérieur de la pratique  extérieure à lui-même 

nous passons à l’élève qui devient récepteur d’informations personnelles issues de sa propre conscience proprioceptive, musculaire, respiratoire, et émotionnelle qui est l’aspect intérieur de la pratique

 

Le « cahier de bord » permet la prise de conscience des effets de la pratique régulière

 

L’élève « chercheur » identifie ses manques, ses besoins qu’il peut traduire en objectifs à atteindre, il peut relier l’ensemble des pratiques pour produire un « état d’équilibre » en éliminant toute action, pensée inutile par rapport à cet objectif

Il est expérimentateur d’effets par l’utilisation variées de formes de travail adaptées à la situation choisie

 

 

SEQUENCE PHOTOS PRISES A LA  DERNIERE SEANCE DU CYCLE

 

Séance préparatoire à l’évaluation finale :

L’élève doit :

            1)Formuler un besoin , le traduire en objectif principal :

                        *Tonification

                        *Relaxation

            2)Construire une séance de 30mn avec 3 phases

                        *prise de conscience (en statique ou en dynamique)

*la série de postures

* relaxation

des objectifs intermédiaires servent l’objectif principal.

3)Mémoriser la série pour l’intégrer

 

L’enchaînement doit comporter obligatoirement :

*au moins une posture de chaque famille ( relaxation, fermeture, ouverture, équilibre, inversée, torsion, inclinaison)

*le passage dans les 3 niveaux : au sol, intermédiaire, debout

*les postures doivent agir sur  les différentes parties de la CV ( toute la colonne vertébrale, la partie cervical, dorsale, lombaire, flexion, extension, alignement, inclinaison, …)

*au niveau de l’enchaînement doivent être présent : les notions de pause/contre pause, liaison entre les postures, prendre son temps, exécution rigoureuse

*l’ASANA : « Etre stable et équilibré » doit apparaître en travaillant sur la respiration, le tonus musculaire, la concentration

*les types de respiration sont précisés sur la fiche d’évaluation (abdominale, thoracique, claviculaire ou respiration complète) Tous ces éléments sont notifiés sur la fiche d’évaluation que l’élève va rendre avec son dossier de suivi de tout le cycle

 

A la dernière séance d’évaluation 

L’élève va devoir S’ADAPTER pour garder l’EQUILIBRE dans sa série

En effet, il va changer sa « forme de travail » pour réduire sa pratique à 15mn tout en gardant son objectif principal malgré la réduction de temps

Les fils conducteurs  sont : la respiration, le rythme cardiaque, la vitesse d’exécution pour produire des effets

Le bilan écrit systématique puis échange avec la classe

 

 

 

01/02 : prise de conscience personnelle dans la posture de départ de l’enchaînement

Nous observons les chronos, les fiches, les crayons près des élèves

 

 

 

 

03/04/05/06/07 : certains démarrent l’enchaînement ( tonification) alors que d’autres restent dans la prise de conscience

 

 

 

 

 

 

 

08/09 : début de l’enchaînement pour d’autres

 

 

 

 

10 : chacun est rentré dans l’enchaînement avec son propre rythme, ses propres postures

 

 

 

11 : une vue d’ensemble de la classe à travers le miroir. Sur e mur sont accrochés les médias (affiche relatant : les postures, la colonne vertébrale, tonus musculaire….toutes les informations et les règles pour la cycle)

 

 

 

12 : l’enseignant est observateur, incitateur, …c’est la pédagogie de la dévolution du savoir à l’élève

 

 

 

13 : la prise de pouls est un indicateur objectif des résultats de l’action sur le corps, à côté des autres indicateurs plus subjectifs à travers le ressentis

 

 

 

14/15/16 : toujours un bilan écrit

 

 

 

 

 

A travers ce cycle, les élèves apprennent aussi à observer, analyser et comprendre leur propre fonctionnement physique et mental et à se rendre compte des différences entre chacun et l’acceptation de cette différence

 

Nous pouvons dire après plusieurs années d’expérimentation que ce cycle Yoga Scolaire pose la base d’une éducation citoyenne pour nos élèves par l ‘apprentissage de la connaissance de soi, celle des autres et les incidences sur les comportements grâce entre autres  aux règles qu’imposent cette discipline pour l’expérimenter.

 

 

YOGA SCOLAIRE UNSS

 

Certains jeunes viennent en plus de leurs heures de cours (entre les midi ou pendant des heures libres dans le journée : organisation en fonction de nos emplois du temps) pratiquer avec comme objectifs : la gestion du stress.

Ce sont surtout des filles mais il y a de temps en temps aussi des garçons

Je travaille beaucoup avec l’infirmière qui propose aux élèves ayant des crises de tétanie, de spasmophilie, des angoisses …de venir se détendre avec le yoga