Matinée Yoga et Santé,  « Prendre sa vie en main, les techniques digestives et abdominales » au Cateau-Cambrésis :


Durant la conférence, nous avons abordé à travers entre autres des planches anatomiques (d’après le livre : Anatomie, physiologie Biomécanique en STAPS, Edition Masson)

*la structure du système digestif

*leurs fonctions

*les phases de la digestion

*les différents sucs….

Ainsi que les aspects spécifiques de la digestion au niveau de la médecine occidentale

 

Ensuite nous avons établit le lien entre le système digestif et le système nerveux : sachant que certains considèrent le tube digestif comme un deuxième cerveau

Puis les rapports entre  le système digestif et les autres systèmes de l’organisme : endocrinien, musculaire, sanguin…

 

Et le Yoga dans tout cela ???

 

En équilibrant et en reliant  le mental et le corps, les techniques du yoga  améliorent de manière significative les fonctions digestives qu’elles soient alimentaires : « grossières » ou qu’elles soient émotionnelles : plus « subtiles »

(Nous avons exposé un certains nombres d’études scientifiques)

 

Les techniques du Yoga interviennent sur  le corps avec les postures (asanas), dans le corps avec les techniques de nettoyage (kriyas), sur les émotions avec les respirations (pranayama), et il va au plus profond de la personnalité à travers les concentrations, les méditations…

 

Nous avons explicité quelques  de nettoyage : les Kriya,  que les yogis pratiquent depuis des millénaires, ils  avaient compris l’importance d’un corps sachant digérer tant la nourriture alimentaire que les événements de la vie

Par l’intuition, les ressentis, l’écoute des sensations ils avaient compris le lien entre les pratiques de yoga  et le système immunitaire, la préservation d’un état de bien- être

 

En effet :

Le tube digestif est une plaque tournante entre l’extérieur et l’intérieur

Il est responsable de notre santé

Nous savons maintenant que de  nombreuses pathologies peuvent prendre naissance et s’exprimer dans le tube digestif (ballonnements,  douleurs, troubles du transit, brûlures…mais aussi des inflammations, des allergies, des troubles du sommeil, troubles de l’humeur ….)

Le tube digestif est responsable de pathologies si les fonctions de digestion, absorption, de neutralisation des agents pathogènes externes ne sont pas assurées correctement

La sédentarité accentue un ralentissement de la fonction digestive: moins de massage intestinale et une baisse de la demande énergétique, ce qui entraîne des troubles mécaniques

 

Pour les yogis, l’intestin est une des  causes des troubles de la santé, si l’on considère l’être humain dans sa globalité Pour les scientifiques le constat commence à être identique « Alimentation ou troisième médecine » du Docteur Jean SEIGNALET(entre autre)

 

La pratique du yoga dans les troubles fonctionnels digestifs est fondamentale

 

Il est admis actuellement dans les milieux scientifiques que le stress négatif  est à l’origine de nombreuses pathologies gastrique et intestinale.

 

Pour entamer un processus en yoga à des fins thérapeutiques, le diagnostique d’un médecin est capital

 

Avec une pratique de yoga régulière et complète (utilisation de tous les outils en conscience) sans oublier des nettoyages réguliers, plus  une réforme alimentaire sur le long terme, les effets sont spectaculaires. Les pratiquants retrouvent une meilleure santé, et en plus arrive à cheminer vers un yoga intégral vers « la réalisation de soi » ce qui demande un corps sain.

 

(Voir les livres  de David Frawley sur  l’Ayurveda, ainsi que le Hathapradipika  éditer par Swami Digambaraji de Kaivalyadhama, une traduction du Hatha Yoga Pradipika par Tara Mickael chez Fayard)

 

 

Une partie de la matinée en photos :

 

Photos 1 à 10 : Les participants toujours très attentifs pendant la conférence

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos 11 à 14 : Prise de conscience des différents Bandhas dans la postures Shavasana, pour ensuite les effectuer en posture debout

 

 

 

 

 

Photos 15 à 26 : « une Salutation au Soleil Digestive » avec  des consignes spécifiques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos 27 à 29 : une pause Herbal tea (tisane aux plantes ayurvédiques) et des Soan Papdi (spécialités sucrées indiennes)

 

 



 

 

Photos 30 à 34 : Des postures sur le dos avec des pressions abdominales influençant le transit intestinal par des automassages liés aux  diverses pressions abdominales et  à la respiration

 

 

 



 

 

Photos 35 à 41 : la plupart des postures sur le ventre ont une action spécifique sur la digestion en fonction des différents  points d’appui, de la respiration et de la concentration

 

 

 

 



 

 

Photos 42 à 46 : les postures en « diamant » puis « feuille pliée » avec bandhas, ou pression trouvent également leur utilité dans les séries de postures digestives

Nous avons terminé par une relaxation en « nadayoga » (le yoga des sons) autour de la sphère digestive

 

 

 



 

 

Mais n’oublions pas que derrière cet aspect « thérapeutique » du yoga, c’est bien la préservation ou le rééquilibrage physique, psychique, social et spirituel qui est recherché

 

 

L’action des outils du  Yoga sur la sphère digestive contribue à améliorer l’état de santé général et permet un renforcement de la pratique intégrale du Yoga pour aller plus loin vers cette finalité qu’est

 

L’ ETAT de YOGA:

 

Cet  ETAT de  PAIX, de CONCSIENCE, et de JOIE PROFONDE

 

 

SAT CHIT ANANDA                                    ©RESPYRS