Matinée M1 : YAMAS comme moyens pour gérer le stress :

 


Samedi 6 Octobre 2007 au Palais des Sports de Le Cateau Cis

 

Les REGLES du Yoga pour gérer le stress : les YAMAS et les NYAMAS :

Changer notre regard intérieur pour mieux voir le monde extérieur

En utilisant au quotidien les règles énoncées dans les traités de yoga, nous identifierons par l’expérience  les relations  entre le corps, le mental, les pensées…

pour observer comment le yoga nous aide à dépasser les émotions, le stress…

en  libérant le corps des tensions musculaires et psychiques

 

 

Durant cette saison 2007/2008, nous allons étudier une partie des

Yoga Sutra (YS) de Patanjali

L’interprétation est très personnelle, puisque  Marie Andrée BAILLON a étudié les YS :

            directement lors de séminaires avec :

*OP TIWARI, Dc BHOLE, L COUDRON (LC), A Van LYSEBETH…

à travers certains ouvrages  dont :

* traduction commentaire de F. MAZET (FM)

*« La science du Yoga » IK TAIMINI

*« Yoga »TKV DESIKACHAR

* « Le yoga, science et connaissance de l’homme » J Roost, SATYANANDA

* « Le Yoga bien vivre ses émotions »L Coudron…et d’autres

mais également avec

*des  lectures Internet concernant « Yoga Sutra de Patanjali »

 

MAB : « Mon interprétation des YS est lié à mon métier d’enseignante, qui m’oblige à mettre en place des règles sociales pour évoluer dans le groupe classe. De ce fait, lorsque j’ai commencé à étudier les YS, l’aspect « éducatif » m’a beaucoup intéressé.

Le filtre de mes lectures est très souvent cet aspect « yoga éducatif et citoyen », qui semble être ce qui me permet de relier mon métier d’enseignante d’EPS, et mon activité d’enseignante de Yoga. La richesse de ce double statut c’est la rencontre avec un publique très large en âge et en situation de vie particulière…où le stress, la souffrance, la solitude, le mal être… sont souvent présents

Il me semble que les YS sont incroyablement d’actualité et que si chacun dans sa pratique personnelle pensait à mettre en application les quelques indications donner dans ce texte, cela entraînerait une meilleure   gestion des  ETATS d’ETRE, pour une VIE PLUS HARMONIEUSE COLLECTIVEMENT ».

 

Les Yoga Sutra (YS) se décomposent en 4 livres :

         Livre 1:Samadhi Pada:

Les buts du yoga: libération des contraintes mentales et des illusions

         Livre 2:Sadhana Pada:

Les moyens concrets

         Livre 3:Vibhuti Pada:

L’état heureux, manifestation de la puissance intérieure liée à l’action juste

         Livre 4: Kaivalya pada:

L’approfondit des thèmes

 

 

Chaque participant a reçu une traduction du livre 2 sur lequel nous allons travailler : « SADAHANA PADA: procédure de transformation »

 

La première  matinée concernait les

 YAMAS comme moyens pour gérer le stress

Les YAMA  sont des règles de comportement pour atteindre l’équilibre

avec les autres, nous pouvons presque parler d’une Ethique sociale

 

Les 5 Yamas s’appliquent aux relations qui s’établissent entre l’individu et le monde « extérieur ».

Le contact avec les autres personnes, avec le monde extérieur est un terrain d’expériences pour aller vers un équilibre intérieur. Si l’observation des perceptions internes devient une expérimentation alors la relation permet de mieux se connaître, pour enrichir la relation avec cet « extérieur » souvent inconnu.

Le yoga  permet à chacun d’étudier ses propres réactions en fonction de  son histoire personnelle et d’observer les perceptions individuelles au cours de la vie quotidienne.

Progressivement chacun parvient

à  se situer psychologiquement, physiquement, émotionnellement…

à savoir qui il est réellement

à connaître ce qui l’anime…

 

 

 

YAMAS : REGLES POUR UNE VIE HEUREUSE :

5 grandes clés de vie:          AHIMSA  

SATHYA

ASTEYA

                                                           BRAMHACHARYA         

APARIGRAHA

 

Attention : La traduction des termes sanscrit est souvent difficile, car les terme sortis du contexte peuvent avoir plusieurs sens, de plus ils sont en général traduit une première fois du sanscrit en anglais, puis seulement en français…ce qui les dénature encore plus

 

Voici quelques termes trouvés dans la littérature pour  traduction pour ces 5 YAMAS :

AHIMSA: non violence, abstention du mal, respect de soi, respect des autres, respect de la vie, inoffensivité…

SATHYA: vérité, réalité, exactitude, véracité, authenticité, estime de soi, sincérité

ASTEYA:désintéressement, honnêteté, abstention de s’approprier indûment, notion de territoire : soi et les autres, le fait de ne pas voler …

BRAMHACHARYA: modération dans la perfection, gestions de ses besoins, état de l’étudiant brahmanique, sagesse, modération, célibat

APARIGRAHA: refus des possessions inutiles, défaut du désir de s’approprier, d’acquérir au détriment de l’autre…

 

 

 

 Tout cela semble très hermétique à la première lecture…d’où une petite explication de texte pendant cette matinée pour essayer de comprendre comment ces règles peuvent être mises en place lors d’une posture, d’un pranayama…et comment les transférer dans la vie de tous les jours

 

Les yamas constituent des REGLES UNIVERSELLES, ils ne dépendent ni du mode d’existence, ni du lieu, ni de l’époque, ni des circonstances (II30/31)

Les éléments extérieurs nous obligent à une perpétuelle adaptation, ce qui peut amener un stress, un manque d’adaptabilité…

 

Chacun, en tant qu’être humain, dans son contexte, familiale, professionnel, associatif trouvera la traduction et l’interprétation nécessaire pour rendre ces règles vivantes en actions, en paroles, et en pensées…pour que le groupe et  l’individu  évoluent positivement à travers elles

Les 5 Yamas nous enseignent de mettre en pratique une « attitude de vie » face aux éléments, aux événements, aux autres…

L’habitude de mise en œuvre de ces Yamas sur le tapis, puis au quotidien  va créer des conditions favorables aux processus de transformation personnelle

La pratique régulière amène le mental à découvrir et à lâcher ce qui l’encombre

Ainsi désencombré, apaisé, il ne fera plus obstacle entre la réalité et notre conscience profonde, véritable source de perception (FM)

 

 

 

 

Ph 01 et 02 : Après une ébauche sur les YAMAS autour d’un Power Point, c’est sur le tapis  que l’expérience des YAMAS a été perçue, identifiée par diverses  pratiques : les postures simples,  les pranayamas simples, le yoga des yeux,  puis en fin de matinée une relaxation profonde Ph 3 à 19

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A chaque pratique, un questionnement était élaboré, pour se rendre compte de la teneur des YAMAS. En effet,  rester sur des mots et des concepts réduits l’utilisation des YS de Patanjali, seule la pratique,l’expérience régulière et l’observation des réactions et du discours interne  entraînent  des changements qui progressivement permettent de mieux appréhender les événements, les rencontres… de la vie quotidienne

 

PH 20 à 23 :   La pause  autour du herbal tea

 

 

 

 

 

 

La souffrance existait déjà au temps de Patanjali, les premiers moyens qu’il donne pour la gérer sont les Yamas, car l’être humain est un être social.

Il est très compliqué de changer notre environnement extérieur qu’il soit humain ou matériel, par contre la mise en pratique de règles simples nous donne des clés pour mieux vivre et être en équilibre dans nos relations avec l’autre, les autres et notre environnement.

Les Yamas seuls ne sont pas suffisants, nous étudierons à la prochaine matinée les NYAMAS : les règles pour être en équilibre avec soi-même