ATELIER de YOGA du SAMEDI MATIN : le 8 Novembre 2008

 

En septembre, au moment de programmer les « matinées de yoga », le thème qui m’est apparu comme essentiel, vu la morosité ambiante a été :

« LE YOGA DANS LA VIE QUOTIDIENNE : « Prendre sa vie en main »

 

Avec les enseignements que j’ai reçu des différents courants : Charles Wattelle, A Van Lysebeth, enseignement de Lonavla OP Tiwari (Les Yoga Sutra de Patanjali) et Docteur Bhole (Yoga thérapie à travers le Hathapradipika)), Lionel Coudron (Yoga thérapie), l’enseignement de Satyananda (notamment le dernier séminaire de Swami Niranjan en Bretagne sur : « Yoga : retrouver des solutions aux aléas de la vie », ainsi que mon expérience personnelle au Mandala Yoga Ashram pendant tout le mois d’Aout 08… je retrouve comme fil conducteur

« LE YOGA DANS LA VIE QUOTIDIENNE : « Prendre sa vie en main », et c’est ce qui me porte actuellement, dans ma propre démarche yogique

 

 

 

Avec cette arrière pensée, que nous pouvons agir sur nous, la question posée étant : « Comment pratiquer le  YOGA pour s’épanouir au quotidien sans se laisser envahir par le  négatif ambiant? »

L’annonce faite est que « chaque matinée abordera le YOGA dans son intégralité à travers les différents aspects du Yoga de Patanjali : les YAMAS/NYAMAS (règles), ASANAS (postures), PRANAYAMA (de la respiration au souffle), PRATYHARA (attention), DHARANA (concentration), DHYANA (méditation assise ou couchée selon le thème abordé)… 

Sachant que toutes ces pratiques amènent progressivement un apaisement du mental qui est au cœur de la pratique du Yoga

Cet enseignement millénaire  du Yoga, associé aux connaissances scientifiques actuelles, sera exploré à travers divers outils pour permettre d’approfondir la pratique personnelle, en fonction des besoins de chacun »

 

Pendant les vacances de la toussaint, j’ai mis le nez dans le livre de OP TIWARI sur :

« LE YOGA

ART de VIVRE

Et SCIENCE DE L’EXPERIENCE »

Qui regroupe des entretiens recueillis et mis en forme par Elisabeth Alixiant  Ed du Vendredi

Shi O P Tiwari est le Secrétaire Général de l’Institut Kaivalyadhama à Lonavla  dans l’état du Mahrasta en Inde, Depuis 1989, il vient régulièrement en France pour animer des stages de YOGA

 

J’ai rencontré OP Tiwari chez Evelyne Grieder à Castres, qui organisait un « enseignement approfondi de Lonavla », et chez D Mangou qui est son fidèle élève et traducteur qui anime Kaivalyadhama-France . J’ai eu la chance de participer à un voyage à Lonavla pour les IV Conférences Internationales sur : »Yoga research and Value Education » en Décembre 2002, qui a été suivie par un séminaire à Rishikesh sur le Pranayama début Janvier 2003

 

Dans l’ouvrage cité plus haut, Elisabeth ALEXIANT repris la transcription orale que Tiwariji à reçu de son Maître Swami Kuvalayananda, fondateur de Kaivalyadhama en 1924. Elle a mis en page les enregistrements qu’elle avait pris lors des séminaires depuis 1994. La lecture de ce livre, m’a incité à relire mes « gros classeurs de notes prises lors des différents séminaires »…

 

Je voulais consacrer la première matinée à l’ « EQUILIBRE PERSONNEL », et dès les premières pages de l’ouvrage, je me suis replongée dans les « histoires paraboliques »  de Tiwariji…Du coup,  la première matinée a été construite autour de ce livre et de mes notes personnelles…avec l’autorisation de Didier MANGOU responsable de la formation des enseignants de Yoga dans la tradition Kaivalyadhama de Lonavla, ici en France

 

L’ an dernier, toutes les matinées ont été l’occasion de se pencher sur les YOGA SUTRA de Patanjali…Samedi nous avons continué sur cette voie à travers l’enseignement de OP TIWARI

 

Voici une bibliographie succincte des ouvrages sur lesquels je me suis penchée pour cette amtinée, issus du Centre Kaivalyadhama de Lonavla INDE

*«Les postures du yoga: pourquoi et comment? »Ed Equilibres (ang: »Asana why and how? » ed Kaivalyadhama)

            *« Pranayama »version anglaise et française (ed Yoga Mimansa Publications)

            *autres publications de Kaivalyadhama

            *«Yoga: Art de vivre et Science de l’expérience »Enseignement d’OP TIWARI ecueillis par E Alixiant (Ed du Vendredi) 

            *séminaires en France et en Inde auprès d’OP TIWARI

 

 

Il existe de nombreux commentaires de Yoga sutras de Patanjali, chaque point de vue nous apporte un éclairage qui enrichit notre pratique

 

La matinée a débuté à travers une petite conférence autour

            *Qu’est-ce que l’EQUILIBRE ?

            *Qu’est-ce qui entraîne le DEEQUILIBRE ?

*Comment par le YOGA activer l’intégration totale de la personnalité ?

(La personnalité sous tendu comme : l’être dans sa totalité)

*Comment atteindre l’ EQUILIBRE PESONNEL par le YOGA ?

 

 

Pour commencer, nous sommes partis en images à Lonavla en Inde, à l’entrée de l’Institut Kaivalyadhama:

 

Ph 01 à 04 lors du premier séjour  en 2001

 

 

 

 

 

Ph 05 : Décembre 2002conférence Internationale sur les « valeurs éducatives du Yoga »

 

 

Ph 06 : Tiwariji accompagnée de son fils, de Didier et d’un ami américain

 

 

Ph 07 : « le serpent de Patanjali » lors de la cérémonie d’ouverture de la conférence

 

 

Ph 08 : les français avec un groupe d’indiennes

 

 

Ph 09 : MAB avec Tiwariji à Rishikesh lors d’un séminaire sur les « pranayamas Janvier 2003

 

 

 

  le symbole du centre est un serpent à 3 têtes, représentant Patanjali, il est dit que :

 

         La première tête représente la GRAMMAIRE SANSKRIT, pour épurer le langage de l’époque en fixant des règles

         La deuxième, c’est l’AYUVEDA: médecine traditionnelle indienne, pour éliminer les impureté du corps

         La troisième c’est le YOGA pour éliminer les impuretés du Citta

 

 

Après avoir définit le rôle des philosophies  en Inde et leurs  buts principaux:

ELIMINER la souffrance

PARVENIR à une personne équilibrée, intégrée

 

 

Quel est le facteur qui d’un point de vue Yogique ?

empêche la réalisation de l’unité?

agit comme un obstacle?

perturbe l’équilibre homéostatique de l’homme dans l’univers?

 

Pour Patanjali c’est CITTA, mais qu’est-ce que ce concept indien ?

Il réunit: l’intelligence, le mental et ego

Patanjali conseille de canaliser le comportement du Citta pour créer l’unité dans la diversité, la méthodologie qu’il propose s’appelle le YOGA

La connaissance, la pensée, et le ressenti sont devenus les 3 champs d’activités du mental: MANAS, de l’intellect:BUDDHI, de l’ego: AHAMKARA

Ils sont présents en nous et sont régis par l’intensité des «  GUNAS (attributs) »: l’hyperactivité : RAJAS, la léthargie : TAMAS, l’équilibre : SATTWA

           

Comment le déséquilibre prend-il forme à travers les  3 attributs : Gunas, qui font partie de notre personnalité ?

Nos humeurs changent constamment, tour à tour, heureux, anxieux, inactifs, hyperactifs…

Parfois nous n’avons pas envie de pratiquer le yoga, nous restons dans notre lit, parfois nous avons peur pour rien, nous nous sentons mal sans en connaître la cause…

Dans la philosophie indienne Samkya, on dit que ces changements sont attribués aux GUNAS, qui sont un peu comme les protons, les neutrons, et les électrons, ils changent rapidement, et nous rendent instables…

 

Notre PERSONNALITE est dominé par MANAS

La façon de fonctionner fait disparaître toute indépendance

Patanjali dit qu’on est conditionné par MANAS, qui fonctionne souvent avec le futur, le passé  et avec les désirs…ce qui entraîne les souffrances…qui s’incrustent dans notre propre nature

 

Yoga: science pour canaliser le fonctionnement du mental

On peut apprendre à diriger son esprit plutôt que de se laisser diriger par lui

On peut renverser le processus

On a été éduqué pour fonctionner avec MANAS

Mais le Yoga ne croit pas à la connaissance intellectuelle, comme unique connaissance,  il faut que le corps comprenne, que l’ensemble de la personnalité comprenne

Cela se traduit par un changement complet et profond de l’être dans sa totalité

 

L’activité permanente n’est pas irréversible

     Dans le corps il y a beaucoup de fonctions que l’on peut contrôler, il est très difficile de contrôler les pensées, ou d’arrêter de penser…cela fonctionne souvent en dehors de notre volonté, mais:

La SCIENCE du YOGA permet:

                        *De CANALISER le mental,  de s’arrêter de penser par la MEDITATION

                        *De Retrouver   l’ETAT ORIGINEL que l’homme a perdu en conscience mais qui est toujours présent en nous

 

Pour cela, la PRATIQUE  est ESSENTIELLE, elle sera profonde, régulière, assidue…(Yamas, Nyamas) , elle permettra la transformation du corps, pour aller vers l’expérience intérieure qui deviendra  possible et qui opérera un changement dans la personnalité (telle qu’elle est définit dans la philosophie indienne)

 

 

 

 

 

 

 

Résumé, LA PRATIQUE DU YOGA sera :

CONSCIENTE                    REGULIERE                                   ASSIDUE

Avec l’esprit ouvert, interrogateur…

 

On fait l’EXPERIENCE: FAIRE

On devient l’expérience:   DEVENIR

Puis vient la transformation de  du corps la profondeur:                                         TRANFORMER

En SURFACE

Sur le long terme cela va produire le

CHANGEMENT DE LA PERSONNALITE:

(La personnalité sous tendu comme : l’être dans sa totalité)

S’il n’y a  que la compréhension intellectuelle: cela ne sert à rien

Tout le corps doit comprendre:

TRANSFORMATION du corps

En PROFONDEUR

 

Reprenons l’histoire du « MOUCHOIR » (voir dans le livre de Tiwariji)

Le mouchoir correspond à notre mental, à notre corps à la naissance…. puis au fur et à mesure de notre existence, nous faisons des nœuds à notre mouchoir… qui entraînent des blocages, autant sur le plan physique que mental.. ayant des répercutions sur le plan social….et sur tous les plans qui nous composent et composent notre relation au Monde… La pratique du Yoga, est une pratique pour renverser la tendance naturelle du mental de faire des nœuds,

Questions: Est-ce le même mouchoir????Est-ce que nous avons changé ??,

Renverser le processus du mental, c’est enlever les nœuds

Pour qu’il y ait un changement, qu’est-ce que l’on doit faire???

Pratiquer le  processus de « dénouage », avec TOUS les outils du Yoga, mais avec une bonne compréhension, et pas de façon aveugle, sinon il y a dépendance, dans le cas contraire cela devient néfaste pour l’individu

La dépendance est une grande source de souffrance, même dans la  pratique du Yoga

 

En conclusion, nous pouvons reprendre des propos de  Swami VIVEKANANDA pour la pratique du YOGA :

« Ne croyez pas, parce que vous l’avez lu dans un livre.

Ne croyez pas, parce certains ont dit que c’était ainsi

Découvrez la réalité par vous même, ceci est la réalisation »

 

Et c’est cela qui entraîne l’équilibre personnel, le développement d’une BUDDHI : Intelligence  SATTVIQUE!  Qui semble être le véritable EQUILIBRE PERSONNEL

                                                                                                              

 

 

La matinée en images :

 

Ph 10 à 19 la conférence avec le retroprojecteur de la Maison des Associations pratiquants

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ph 20 à 24 : des documents pédagogiques à disposition des pratiquants

 

 

 

 

 

 

Ph 25 à 32 : la prise de conscience de l’état des différents éléments introduits lors de la conférence…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ph 33 à 80 : expérimenter lors des différentes postures les perceptions et les sensations en line avec le mental durant les postures de base du yoga

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ph 81 à 87 : la pause, le temps des échanges

 

 

 

 

 

 

 

 

Ph 88 à 104 : les même observations qu’à la première séquence, cette fois avec des postures debout et en équilibre… quels enjeux physique, émotionnels…???

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ph 104 à 118 : pratique de Pranayama, à nouveau pour expérimenter les effets de ces techniques sur le mental

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ph 119 : puis nous avons terminé par une petite relaxation allongée